ANALYSE DU COÛT TOTAL DE POSSESSION DE L’ACIER ET DE L’ALUMINIUM

30 mars 2012 – MONTRÉAL, CANADA – Une étude novatrice menée et préparée par Deloitte Inc. examine les principales considérations liées au coût total de possession (CTP) d’un projet de génie civil. Cette étude compare l’aluminium et l’acier comme matière première pour la construction d’un pont.

 

L’analyse, commandée par la firme d’ingénierie MAADI Group Inc. et l’Association de l’aluminium du Canada, utilise le cadre conceptuel du CTP pour comparer les coûts et la valeur de l’aluminium et de l’acier sur la durée de vie totale de plusieurs décennies d’un pont en ayant recours à une approche intégrée à long terme qui évalue le coût réel plutôt que de prendre en compte uniquement le coût initial de la structure.

 

L’aluminium et l’acier sont présentés comme des choix valides. Toutefois, l’analyse du CTP des ponts, menée à la fois dans des environnements urbains et maritimes, souligne les nombreux atouts de l’aluminium et met en relief les avantages en matière de coûts par rapport à l’acier peint et à l’acier galvanisé, principalement en raison de sa forte résistance à la corrosion, qui réduit les frais d’entretien tout au long de la durée de vie du pont, caractéristique qui ne s’applique pas aux ponts en acier.

 

L’étude du CTP évalue quatre catégories de coûts : l’acquisition, qui est souvent le coût initial le plus important d’un projet et qui comprend la matière, l’assemblage et la préparation du terrain; l’installation, qui varie en fonction de l’emplacement, de la réglementation, de l’échéancier du projet, du climat et d’autres contraintes propres à chaque projet; l’entretien et l’exploitation, qui constituent les dépenses annuelles requises pour s’assurer que la structure demeure sécuritaire et fonctionnelle tout au long de sa durée de vie; et l’élimination, qui comprend les coûts liés à la déconstruction, au démontage, au recyclage et à la récupération de matières, ainsi qu’à la restauration du site.

 

Les résultats de l’analyse sont présentés sous forme de tableaux qui comparent les coûts, y compris le coût total de possession sur une période de 50 ans (en dollars des É.-U.) pour l’acier (peinture deux couches) dans des environnements urbains et maritimes, l’acier (peinture trois couches) dans des environnements urbains et maritimes, l’acier galvanisé à chaud dans un environnement maritime et l’aluminium (fini naturel). Les exemples utilisent un taux d’actualisation de trois et quatre pour cent.

« Les résultats apparaissant dans l’analyse du CTP plaident en faveur de l’aluminium comme une solution de rechange efficiente à l’acier », a dit Alexandre de la Chevrotière, président de MAADI Group. « Les résultats indiquent également que lors de l’utilisation d’un taux d’actualisation normal de six pour cent ou moins sur la matière, le coût total de possession de l’aluminium est plus avantageux que celui de toutes les options d’acier, et ce, dans tous les environnements urbains et maritimes, sauf pour l’acier galvanisé à chaud dans un environnement urbain. Dans ce cas précis, les CTP de l’aluminium et de l’acier sont semblables sur une période de cinquante ans. Ainsi, lorsqu’on compare un projet de pont, la structure en aluminium équivaut à celle de l’acier galvanisé après cinquante ans dans un environnement urbain, et après vingt-et-un ans dans un environnement maritime ».

 

« Les avantages des structures en aluminium deviennent encore plus évidents lorsqu’un projet se trouve dans un environnement corrosif », ajoute le président de MAADI Group. « Nous croyons que l’étude de Deloitte prouve que l’aluminium mérite d’être pris en considération dans le processus d’appel d’offres. Puisque la durée de vie d’un projet de génie civil est normalement de plusieurs dizaines d’années, cette étude démontre que tous les aspects de la durée de vie d’une structure, y compris les frais d’acquisition, d’installation, d’exploitation et d’élimination devraient être attentivement examinés lors de la prise de décision sur la matière la plus rentable, celle qui donne la plus grande valeur au projet tout au long de sa vie ».

 

Pour consulter l’analyse complète, visitez le site Web de MAADI Group : www.maadigroup.com.

Pour des questions concernant l’analyse, communiquez avec Alexandre de la Chevrotière : alex@maadigroup.com.

<Retour